La place de la parentalité à AR 44 : les parents au cœur des enjeux d’éducation

Animation Rurale 44 accompagne des associations qui proposent des actions en direction des parents. Pour ce faire, elle s’appuie sur des dispositifs de financement de l’Etat tel que le Réseau d’écoute et d’appui aux parents (REAAP) de la CAF, mais organise aussi en interne des instances de réflexion quant à ce concept de parentalité.

Pourquoi proposer des actions de parentalité ?

L’axe parentalité vient en complément des activités d’accueil des enfants et des jeunes, pour lesquelles les associations ont généralement été créées. Les associations qui mènent des actions parentalité offrent ainsi aux parents/habitants d’un territoire des ressources complémentaires aux services déjà proposés.

Quelques exemples d’actions mises en œuvre par les associations :

  • des soirées-débats,
  • des groupes de paroles pour les parents,
  • des espaces documentaires et de ressources,
  • des ateliers parents-enfants,
  • des soirées culturelles,
  • des réseaux d’entraide et de garde d’enfants.

L’accompagnement d’AR 44 pour la mise en œuvre d’actions parentalité dans les associations

Pour les associations de parents qui développent des actions éducatives à destination des enfants, la problématique de la parentalité se révèle être aussi au cœur de leurs préoccupations. AR 44 les accompagne donc dans la révision de leurs projets en intégrant cette question de la parentalité, et ce pour :

  • rassurer les parents sur leurs "compétences",
  • leur permettre de donner des avis sur les différents espaces de socialisation de leurs enfants,
  • favoriser l’échange entre parents à partir de questions qui les préoccupent,
  • rompre l’isolement par la mise en place de projets collectifs.

La parentalité dans le projet d’AR 44

La thématique de la parentalité est bien présente dans le projet d’AR44, et cela prend forme par :

  • un accompagnement auprès des associations concernées pour réaliser les dossiers de demande de subvention REAAP ;
  • un réseau d’une trentaine d’associations qui se rencontrent pour échanger sur leurs conceptions de la parentalité, sur leurs actions et partenariats ;
  • une commission dédiée à la parentalité, composée d’administrateurs/trices et de salariés/ées, de manière à faire le lien entre le Conseil d’Administration et les associations adhérentes ;
  • une co-production d’événements dédiés à la parentalité, entre associations de mêmes territoires, comme par exemple, les « 12h en famille » dans le Pays de Retz, et « En famille, je positive » dans le Pays d’Ancenis).
SPIP Mentions légales Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0