La Bio locale dans les projets des associations

Toutes les associations du réseau d’AR 44 accueillent du public et la question de l’environnement et parfois de l’alimentation traverse leurs projets, leurs actions, leurs activités ou leurs réflexions. Nous avons rencontré le GAB 44 pour mieux appréhender le sens de « la Bio ». Alors ? Eh bien la Bio ne concerne pas que l’alimentation !

Quel peut être le lien entre les projets des assos et l’agriculture biologique (La Bio) ?

L’agriculture biologique est « un mode de production qui a pour objectif de se rapprocher au maximum des conditions de vie naturelles des animaux et des plantes ». Née en début du siècle dernier sous l’influence de différents courants philosophique et agronomiques, elle avait plusieurs finalités :

  • Permettre aux sols de conserver leur fertilité naturelle,
  • Privilégier l’autonomie des exploitations agricoles,
  • Etablir des relations directes avec les consommateurs,
  • Fournir des produits de qualité,
  • Respecter l’environnement.

Aujourd’hui, la Bio repose sur trois principes éthiques : écologiques, sociaux et économiques considérant qu’il est fondamental d’aborder la question globalement.

Quand les projets des associations abordent le « vivre ensemble », la proximité, le territoire, ou encore l’économie locale, etc… l’article III de la Charte de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB) peut être éclairant dans le lien entre les actions des associations – et cela même si son domaine principal porte sur la musique - et la BIO :

III. Pour une société plus humaine et solidaire
L’agriculture biologique participe à un projet de société. Il a pour but, à travers les moyens qu’il préconise, de redonner un sens aux actions quotidiennes de chacun, de relocaliser l’économie et de faire en sorte que l’humain en soit le coeur et non l’outil, de recréer un lien fort entre les villes et les campagnes, et de tisser un lien durable entre l’environnement, la santé et l’alimentation. Nous devons oeuvrer ensemble à une société plus juste, plus harmonieuse et plus équitable. En un mot : solidaire.

L’éducation à La Bio est-elle un enjeu dans les associations ?

En mars 2017, nous avions organisé une information départementale au sujet de La BIO, de son accessibilité au plus grand nombre et d’un outil animé à l’échelle départementale par le GAB 44 : le Défi FAAP (Défi Famille à Alimentation Positive). Si cette soirée a malheureusement mobilisé peu d’associations du réseau, les discussions avec les associations du réseau montrent que des réflexions sont en cours.

C’est dans ce cadre qu’AR 44 et le GAB 44 travaillent ensemble à une méthode pour interroger, « à la sauce BIO », les projets des associations.

fête des jardins naturels - Association Hirondelle
SPIP Mentions légales Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0